Biographie


Guia Risari est née en 1971 à Milan, où elle a reçu une formation classique et obtenu une Laurea en Philosophie Morale à l'Università Statale avec un mémoire sur Jean Améry. En même temps, elle travaillait comme éducatrice et écrivait pour le quotidien "L'Unità".

Elle s'est spécialisée en Modern Jewish Studies à la Leeds University avec des recherches sur Saadia, Maïmonide, Mendelsohn, Rosenzweig, Lévinas, Jabès, Rawicz, Bauman, Rose et une dissertation finale de M.A. sur l'antisémitisme italien.

Ensuite, elle s'est établie en France où elle a écrit, traduit, enseigné et mené des recherches en socio-critique, histoire, littérature orale et comparée des migrations. Elle a collaboré avec le Centre d'Études et Recherches Sociocritiques de l'Université Paul Valéry de Montpellier, le Laboratoire Lettres, Languages et Arts de l'Université Le Mirail de Toulouse, le Centre d'Etudes Internationales Francophones de La Sorbonne de Paris et avec la Cattedra di Letterature Comparate de La Sapienza de Rome.

Elle a consacré des interventions à Levi, Améry, Benjamin, Rawicz, publiées sur "QOL", "Materiali di Estetica", "Golem", et tenu des conférences dans de nombreuses universités sur la philosophie morale, la littérature concentrationnaire et des migrations.

Elle a publié deux essais : The Document Within the Walls. The Romance of Bassani (Troubador Publishing 1999, IIème éd. 2004) sur le mythe du "bon italien" dans l'Italie fasciste et Jean Améry. Il risentimento come morale (F. Angeli 2002; IIème éd. Castelvecchi 2016) sur le ressentiment dans la philosophie occidentale, qui a rapporté cinq prix littéraires.

Elle a traduit des essais et des romans du français et de l’anglais pour Feltrinelli, e/o, Alet, Giuntina, White Star. Parmi ceux-ci, Respire d'A.-S. Brasme (Fayard 2001 ; Feltrinelli 2002, IIème éd. Kowalski-Apogeo 2008), L'aîné des Orphelins de T. Monénembo (Seuil 2000, Prix Tropiques 2000 ; Feltrinelli 2003), Du Mercure sous la langue et La mer de la tranquillité de S. Trudel (Les Allusifs 2001 ; Alet 2010), Homo herectus de T. Benacquista (Gallimard 2011 ; e/o 2012). Elle a traduit et édité La Vie scélérate de M. Condé (Seghers 1987, Prix Anäis-Ségalas de l'Académie Française 1988 ; e/o 2004) ; Le sang du ciel de Piotr Rawicz (Gallimard 1961; Giuntina 2006), un chef-d'oeuvre de la littérature concentrationnaire postmoderne.

Elle a traduit et édité des livres de poésie et d'écologie, parmi lesquels L'Afrique...petit Chaka de M. Sellier (ill. M. Lesage, Réunion de Musées Nationaux 2000, Prix Sorcières 2001 ; L'Ippocampo, Premio Andersen 2006), Les fables de La Fontaine (ill. T. Dedieu, Seuil 2009 ; L'Ippocampo 2010) ; You can save the planet de J. Wines (ill. S. Horne, Buster Books 2007 ; Edt-Giralangolo 2007, plusieurs albums de la collection Paesi e Popoli (Grandir ; Edt-Giralangolo, Premio Andersen 2008) et de nombreux livres pour Ape Junior, Salani et Nord-Sud, parmi lesquels The Boy Who Climbed into the Moon de D. Almond (Candelwick 2010 ; Salani 2012) et Return to the Hundred Acre Wood de D. Benedictus (Egmont 2009 ; Nord-Sud 2009), une suite des histoires originelles de Winnie-The Pooh.

Elle est l'auteure de nouvelles publiées dans des revues et des anthologies. Parmi celles-ci, Digestione ("Sagarana", n. 2, 2001), Il segreto di Miguel la Lune (www.garzantilibri.it/articoli), 25 dicembre 1998 et Il vestito di Juanita ("Nuova Prosa", n. 31, 2001), Diario di Milaidis De Los Angeles Casanova Carmina (Le Notti, Empirìa 2003 ; Premio Ortese 2002), Le ore di Busan (Disarmonie, Comitato Internazionale 8 Marzo 2003, Premio "Lune di Primavera" 2003), L'alieno ("Prospektiva", n. 24, 2003 ; Premio "Una lettera contro il razzismo" 2002), L'interprete (Donne Sommerse, Prospettiva 2003 ; Premio "Ideadonna" 2003), L'editto ("Liberalia", n. 4, 2006), Pecore in Terra Santa ("La luna di traverso", n. 20, 2008), In quella strada ("La nuova Palatina", n. 2, giu. 2009), La moglie di Barbablù ("La luna di traverso", n. 27, 2010), Quarto di luna (Miele e latte sotto la tua pelle, Compagnia delle lettere 2011), Il soffio millenario (Aria, Mediagraf, 2012), Intervista inedita a Elizabeth Costello (Nuova prosa, n. 58, 2012), I giorni della prigione ("Nuova Prosa", n. 66, 2016).

Pour la jeunesse elle a publié Pane e Oro, (ill. C. Mariniello, F. C. Panini 2004), La macchina di Celestino (ill. C. Mariniello, Lapis 2006), Aquiles el puntito (ill. M. Taeger, Kalandraka, 2006 ; Kalandraka-Italia 2008), Il Cavaliere che pestò la coda al drago (ill. I. Urbinati, Edt-Giralangolo 2008), La terre respire (ill. A. Sanna, MeMo 2008), La coda canterina (ill. V. Lopiz, TopiPittori 2010), Gli occhiali fantastici (ill. S. Rea, F. C. Panini 2010), Le chat âme (ill. G. Herbéra, MeMo 2010), Le Petit Chaperon bleu (ill. C. Pollet, Le Baron perché 2012), El regalo de la giganta (ill. B. Martín Terceño, A Buen Paso 2013; Il regalo della gigantessa, Buk Buk 2015), Je m'appelle Nako (ill. M. Dulain, Le Baron Perché, 2014), El vuelo de la familia Knitter (ill. A. Castagnoli, A Buen Paso 2016; Il volo della famiglia Knitter, Bohem Press 2016), Se fossi un uccellino (ill. S. Mulazzani, ELI edizioni 2016), Il pigiama verde (ill. A. Alemanno, Coccole books 2016).

Parmi ses textes surréalistes, Il pesce spada e la serratura (ill. F. T. Altan, Beisler 2007) et L'alfabeto dimezzato (ill. C. Carrer, Beisler 2007).

Parmi ses textes poétique, Etoiles (Le 57, Prix "Festival" 2000), Quattro Stagioni (Annuario di poesia italiana 2003, A. Stango 2002), Nuit Palestinienne et J'ai vu ("Témoignages", mar. 2003), L'esule (Antologia del Premio Internazionale Città di Tocco da Casauria, Nobs 2003), Il sogno (I Fuochi, Bonechi 2003), Les Départs ("Poésie Première", n. 30, 2004), Dudé (Premio "Don Quijote 2005", Instituto Cervantes), Le Maître ("Recours au poème", 2105).

Un de ses récits, La pietra e il bambino, est mis en scène par la compagnie Teatro Gioco Vita en Italie et en France.

Parmi ses romans, Il Taccuino di Simone Weil (ill. P. Valentinis, rueBallu 2014, Mention Premio Pavullo nel Frignano 2014), Il Decamerino (Mondadori 2015), La porta di Anne (Mondadori 2016), Il viaggio di Lea (EL Einaudi ragazzi 2016).

Elle écrit et publie en quatre langues. Elle travaille pour des éditeurs, des magazines littéraires, des compagnies théâtrales, des radios et des quotidiens. Elle intervient avec des ateliers et des cours d'écriture et de lecture. Elle tient des conférences et des formations dans des écoles, des universités, des bibliothèques, des librairies, des festivals.






Copyright © Guia Risari 2004 -